Lascaux II :

 

Lascaux II

Près du village de Montignac-sur-Vézère, au cœur du Périgord noir, la grotte de Lascaux est le chef d’œuvre de l’art préhistorique. Cette cavité de dimension moyenne, pour la région, se développe sur environ 200 m et se compose d’une alternance de salles plus ou moins circulaires et de galeries-couloirs.

 

Lascaux IILascaux II

 

Le bestiaire comporte environ 600 animaux. Les chevaux dominent, il y en a environ 355, suivis de 107 bovidés, aurochs et bisons, 88 cervidés, 35 bouquetins, quelques félins et un ours. Le renne n’est représenté qu’une fois, pourtant gibier de prédilection au Magdalénien, et le mammouth est absent. La figure appelée "La Licorne", dont l’interprétation a donné lieu à de nombreuses hypothèses, reste énigmatique.

 

Si vous passez un séjour dans notre camping, cette visite est incontournable en Dordogne.

 

Lascaux IILascaux II

 

Les débris organiques trouvés dans la grotte ont été datés d’environ 15 000 ans avant J.C. ce qui s’accorde avec les très nombreux vestiges recueillis, attribuables à une phase ancienne du Magdalénien. Les peintures proprement dites n’ont pas pu, jusqu’à présent, être directement datées par les méthodes physiques. Mais un certain nombre d’arguments suggèrent leur comtemporanéité avec les vestiges archéologiques : os et lampes décorées des mêmes signes que la paroi, présence de pigments, de palettes, de godets et mortier, silex vraisemblablement utilisés pour la gravure.